Home   Protec. données Con. Gen. Download Service Calibrations Renseignement
 

Publicité       

           Laboratoire  Instruments de mesure  Régulation et contrôle Sécurité     Balances

,


Renseignement:

- Contactez nous
- Garantie
- Certification
- Avis légal

D'autres équipements:

- Balances
- Mesureurs
- Régulation et contrôle


Anemomètre PCE-AM81
Anémomètre
Balance d'analyse serie PCE-AB
Balance d'analyse
Analyseur de combustion Sprint
Analyseur de combustion
Balance à carats PCE-LS
Balance à carats
Analyseurs de puissance
Analyseurs de
puissance
Balance crochet PCE-CS 1000
Balance crochet
Analyseurs de puissance
Analyseurs de
spectre
Balance compacte serie PCE-BS
Balance compacte
Baromètre PCE-DB 2
Baromètre
Balance de contrôle KDQ
Balance de contrôle
Camèra infrarouge PCE-TC4
Caméra infrarouge
Balance de cuisine PCE-BSH
Balance de cuisine
Caméra d'inspection PCE-VE 310
Caméras d'inspection
Balance doseuse PCE-ABZ
Balance doseuse
Debilmètre PCE-TDS 100H
Débitmètre
Balance de laboratoire PCE-VXI
Balance laboratoire
Dynamomètre PCE-FM 1000
Dynamomètre
Balance d'humidité serie PCE-MB
Balance d'humidité
Endoscope PCE-VE 310
Endoscope
Balance industrielle PCE-PM SST
Balance industrielle
Hygrométre PCE-313A
Hygromètre
Balance mécanique
Balance mécanique
Localisateur satellite PCE-SF 2
Localisateur satellite
Balance mécanique pour le papier M
Balance pour papier
Luxèmetre PCE-L 100
Luxmètre
Balance pèse-bébés PCE-PS 15MBS
Balance pèse-bébés
Manomètre PCE-910/917
Manomètre
Balances pèsepersonnes
Balance pèse-bébés
Mesureur d' humiditè PCE-313A
Mesureur
d'
humidité
Balance au sol serie PCE-EP E
Balance au sol
Mesureur d'isolament PCE-IT181
Mesureur d'isolement
Balance au sol serie PCE-TP
Balance au sol
Mesureurs de radation PCE-EMF 823
Mesureur de
radiation
Balance de poche PCE-JS 100
Balance de poche
Mesureur de la résistance de terre PCE-ERT10
Mesureur de la résistance de terre
Balance de precision PCE-LSZ 200C
Balance de précision
Mesureur laser PCE-891/892
Mesureur Laser
Balance de table PCE-BTS
Balance de table
Micromètre PCE-TLSM
Micromètre
Balance à grue
Balance à grue
Microscope USB PCE-MM200
Microscope
USB
Grue de chargement
Grue de chargement
Multimètre PCE-PMM1
Multimètre
Thermobalance serie PCE-MB
Thermo-balance
Oscilloscope PCE-OC1
Oscilloscope
Transpalette avec balance et imprimante intégrée PCE-PTS 2
Transpalette
peseuse
pH-Metro PCE-PH 20S
pH-mètre
Capteurs de température
Capteurs de
température
Pince amperimètrique PCE-DC 3.
Pince
ampèremétrique
Convertisseurs de signaux
Convertisseurs de signaux
Pyromètr PCE-889
Pyromètre
Indicateur de processus
Indicateurs
de processus
Sonomètre PCE-322A
Sonomètre
Module logique
Modules logiques
Station météorologique PCE-FWS20
Station
météorologique
Transducteur EE 21
Transducteurs
Stéthoscope PCE-SC 41
Stéthoscope
Régulateurs de pH
Régulateurs de pH
Thermomètre PCE-T390
Thermomètre
Régulateurs d'humidite
Régulateurs
d'humidité
Vibromètre PCE-VT 204
Vibromètre
Sistema visualisation PAR 99X
Systèmes de visualisation
Videoscope PCE-VE 110
Vidéoscope

Régulateur de température
Régulateurs de température

Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx
analyseur de spectre de 2 canaux avec écran TFT de 7" / connexion USB / connexion RS-232 / 12 langues du menu intégrées / 2 canaux de mesure + 1 canal de trigger

L'analyseur de spectre de 2 canaux PCE-SDS 10xx attire immédiatement l'attention avec con écran large en couleur de 7". Grâce à sa largueur de bande maximum de 50 MHz, l'analyseur de spectre de 2 canaux couvre des amples domaines d'application de l'électronique et la technologie de mesure. On peut analyser des signaux avec une grande précision grâce à une énorme vitesse d'échantillonnage de jusqu'à 1 GS/s. De plus, la sensibilité maximum de 10 ns, avec laquelle on peut indiquer jusqu'à les pics les plus petits dans l'analyseur de spectre de 2 canaux. La connexion USB dans le front de l'appareil permet de mémoriser les signaux enregistrés depuis l'écran de l'analyseur de spectre de 2 canaux directement dans une clé USB. Avec la touche "Auto" intégrée dans l'analyseur de spectre de 2 canaux, on peut trouver et appliquer les réglages automatiques pour le signal en question. La console de commande intuitive de l'analyseur de spectre de 2 canaux permet un maniement rapide et simple. De plus, l'analyseur de spectre de 2 canaux offre des multiples fonctions mathématiques pour l'évaluation d'un signal, par exemple un analyse FFT. Le poids léger de l'analyseur de spectre de 2 canaux permet aussi un maniement portable de l'appareil. Pour de plus amples informations sur l'analyseur de spectre, veuillez consulter les données techniques suivantes ou nous contacter au: +33 (0) 972 3537 17. Nos techniciens et ingénieurs vous conseilleront avec grand plaisir sur l'analyseur de spectre ou sur tous les autres produits du domaine de la technologie de laboratoires, des systèmes de régulation et contrôle, des mesureurs ou des balances de PCE Instruments.

Vous trouverez ici plus d'information sur l'analyseur de spectre  Voir / imprimer la notice d'emploi de l'analyseur de spectre  Certificat CE de l'analyseur de spectre  Vidéo sur l'analyseur de spectre  Vous trouverez ici d'autres photos de l'analyseur de spectre  Fiche technique de l'analyseur de spectre

Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx

- Jusqu'à 1 GS/s temps réel de vitesse
  d'échantillonnage
- Sensibilité maximum: 10 ns
- Largeur de bande 25 / 50 MHz
- Fonctions de mesure automatique
- 2 canaux de mesure

- Connexion directe de clés USB
- Port RS-232
- Écran Widescreen TFT de 7"
- Sécurité CAT II, 400 V
- 12 langues du menu

Caractéristiques techniques de l'analyseur de spectre

Modèle

PCE-SDS 1022DL

PCE-SDS 1052DL

Entrée

Accouplement d'entrée

AC, DC, GND

Impédance de entrée

1 MΩ ± 2 % || 17 pF ± 3 pF

Tension maximum d'entrée

400 Vss (DC + AC), CAT I, CAT II

Relation de pointe de sonde

1X, 10X, 100X, 1000X

Composant vertical

Sensibilité

2 mV ~ 10 V / div

Résolution

8 bit

Canaux

2

Largueur de bande analogique

25 MHz

50 MHz

Limite inférieur fréquence

≤ 10 Hz

Fonctions mathématiques

Additionner, soustraire, multiplier, diviser, analyse FFT, interpolation: sans (x) / x

Limitation de largeur de bande

Il n'y a pas

20 MHz %

Composant horizontal

Base temporelle

1 ns ... 50 s

2,5 ns ... 50 s

Mémoire

32000 points

Vitesse d'échantillonnage mesure de 1 canal

1 GSa/s

Vitesse d'échantillonnage mesure de 2 canaux

500 MS/s

Déclenchement (trigger)

Signal de déclenchement (trigger)

Flanc, impulsions en largeur, vidéo, réglage libre de la position de déclenchement

Source de déclenchement

CH1, CH2, EXT

Types de déclenchement (trigger)

Auto, normal, single

Accouplement de déclenchement

AC, DC, LF rej., HF rej

Plage de niveaux

CH1 y CH2: ± 6 DIV depuis le centre de l'écran
EXT: ± 1,2 V

Hold off

100 ns ... 1,5 s

Compteur de fréquence hardware

Résolution

6 Octet

Plage de fréquence

Accouplement DC, 10 Hz ... Fmax

Types de signaux

Toutes les signaux de trigger
(sauf les impulsions en largeur et vidéo)

Spécifications générales

Écran

TFT couleur 7"

Résolution

480 x 234 pixels

Intensité de couleur

64000 couleurs

Conditions environnementales

Opérationnelles:
+10 °C ... +40 °C, max.85 % H.r. pour 24 h
Stockage:
-20 °C ... +60 °C, max.85 % H.r. pour 24 h

Alimentation

100 ... 240 V AC CAT II, 45 Hz ... 440 Hz

Puissance absorbée

50 VA max.

Dimensions

305 x 133 x 154 mm
(longueur x largeur x hauteur)

Poids

2,3 kg

Contenu de l'envoi de l'analyseur de spectre
1 x Analyseur de spectre de 2 canaux PCE-SDS 1022DL ou PCE-SDS 1052DL
2 x Pointe de sonde
1 x Logiciel
1 x Câble de réseau
1 x Notice d'emploi

Exemple d'utilisation de l'analyseur de spectre de 2 canaux

Analyse d'une plaque défectueuse avec l'analyseur de spectre de 2 canaux PCE-SDS série 10xx

Ici vous pouvez voir l'application de l'analyseur de spectre de 2 canaux dans un analyse d'erreurs d'une plaque défectueuse

Partie postérieure de l'analyseur de spectre
- Sortie PASS / FAIL
- Sortie RS-232
- Connexion USB

Partie postérieure de l'analyseur de spectre

Représentation d'un signal sinusoïdale sur l'écran TFT de 7" TFT de l'analyseur de spectrede 2 canaux

Représentation d'un signal sinusoïdale sur l'analyseur de spectre

Composants additionnels optionnels

- Sondes de rechange pour l'analyseur de spectre

Sondes de rechange pour l'analyseur de spectre

- Certificat de calibration ISO
Pour des entreprises que souhaitent inclure l'analyseur de spectre dans son contrôle interne de qualité ou que souhaitent l'envoyer pour son recalibrage annuel. Le certificat selon la norme ISO contient un calibrage de laboratoire qui inclut le certificat avec tous les valeurs de mesure.

Certificat de calibration ISO pour l'analyseur de spectre

Loi d'Ohm
George Simon Ohm fut un physicien allemand célèbre pour ses recherches sur les courants électriques. Sa formulation de la relation entre l'intensité du courant, la différence de potentiel et la résistance contribue à la loi d'Ohm, avec laquelle il établit dans sa loi que la quantité de courant qui circule par un circuit formé par des résistances pures est directement proportionnel à la force électromotrice appliquée à un circuit, et inversement proportionnel à la résistance totale du circuit. Cette loi est normalement exprimée avec la formule I= V/R, où I représente l'intensité du courant mesuré en ampères, V la force électromotrice en volts et R la résistance en ohms. L'unité de résistance électrique a été appelé ohm en son honneur et fut définie en 1893.
La loi d'Ohm n'est pas une loi naturelle fondamentale mais une relation empirique valable uniquement pour certains matériaux. Les matériaux qui ont une constante de résistance sur une vaste plage de voltages et les matériaux qui ne suivent pas cette loi sont appelés non linéaires et ont une relation de courant-voltage non linéaire. Les matériaux qui suivent cette loi s'appellent conducteurs ohmiques ou conducteurs linéaires et ont une relation de courant-voltage sur une vaste plage de voltages appliqués.
La loi d'Ohm est la loi de base pour le flux du courant. Le courant flue par un circuit électrique en suivant plusieurs lois.

Qu'est-ce qu'un un circuit série?
Un circuit signifie que les dispositifs ou les éléments du circuit sont disposés de façon à ce que la totalité du courant passe à travers de chaque élément sans division ni dérivation dans des circuits parallèles.
Cette loi s'applique à tous les circuits électriques de courant continu et de courant alternatif, bien que pour analyser des circuits plus complexes il faut utiliser d'autres principes supplémentaires à cette loi.
Actuellement pour résoudre théoriquement les circuits électroniques on prend comme référence que le courant doit toujours circuler du sens positif au négatif. Récemment il a été démontré que le sens réel que ces électrons suivent est tout à fait le contraire: du négatif au positif mais pour la résolution théorique de ces circuits ce qui est toujours pris en compte est du sens positif au sens négatif, c'est-à-dire suivant la loi d'Ohm.

Principe de fonctionnement d'un analyseur de spectre

Principe de fonctionnement d'un analyseur de spectre

Principe de fonctionnement de l'analyseur de spectre

L'analyseur de spectre s’utilise quand il est nécessaire de représenter les signaux électriques d’une façon visuelle. Le parcours de la tension est représenté à travers le temps dans un système de coordonnées bidimensionnel. Un analyseur de spectre à mémoire est composé de la façon suivante:

Principe de fonctionnement de l'analyseur de spectre

Le signal recueilli par la pointe de la sonde se règle avec les circuits d’entrée analogique (signal, amplificateur, etc.). Ensuite, il est envoyé à un transducteur A/D. Le transducteur A/D est une pièce qui transforme la tension d’entrée analogique en une valeur numérique digitale. Le signal est vérifié dans un cycle fixe. Les valeurs sont gardées dans une mémoire. Grâce à un processeur, les valeurs se lisent et sont montrées à l’écran.

Quand nous avons un circuit et nous désirons observer la réponse du signal qui en résulte, il faudra connecter la sonde d'un analyseur de spectre à l'élément que nous voulons vérifier pour voir le résultat de ce circuit ou son composant. Le signal ira de la sonde à la section verticale, que nous pourrons amplifier ou atténuer grâce aux commandes digitales dont dispose l'analyseur de spectre. Une fois le signal amplifié, grâce au module antérieur, il s'enverra à la section horizontale pour que, grâce à ce pas et au pas précédent et grâce aussi aux différents procédés tels que les convertisseurs A/D, l'écran de l'analyseur de spectre montre le signal recherché. Si la tension de ce signal est positive en référence avec le point de référence ou GND, il sera indiqué dans la partie supérieure de l'écran de l'analyseur de spectre et par contre si elle est négative, il sera indiqué dans la partie inférieure.
Comme indiqué ci-dessus, le signal de l'analyseur de spectre passe de la sonde jusqu'à la section verticale, et de celle-ci il passe à la section horizontale, non sans passer avant par la section de déclenchement qui est chargée de bouger le signal de la partie gauche à la partie droite d'un temps déterminé (grâce à cela il est aussi possible d'obtenir une stabilisation du signal). Ce parcours est obtenu grâce à la base du temps (TIME-BASE).
Les réglages de base devant s'effectuer pour une utilisation correcte de l'analyseur de spectre sont:

- Commande Ampli. (atténuation ou amplification) - Cette commande règle l'amplitude du signal ou
  des signaux dépendants de l'analyseur de spectre dont on dispose. Il faut que le signal occupe
  tout l'écran sans dépasser les limites de celle-ci.

- Commande Timebase (échelle de temps) - Cette commande règle le temps par quadrillage
  représentée par une division de l'écran de l'analyseur de spectre.

- Commande Trigger Level et Trigger Selector (niveau de déclenchement / type de déclenchement)

- Avec ces commandes de l'analyseur de spectre il est possible d'obtenir la meilleure stabilisation
  possible des signaux qui se répètent plusieurs fois.

- De plus il est aussi très important de régler les paramètres de mise au point de l'analyseur de
  spectre, d'intensité et de positionnement des signaux dans les axes X et Y.

L'analyseur de spectre digital en plus de ces réglages possède une mémoire pour effectuer des mesures prolongées et pouvoir transférer ces données à un PC.

Circuit électrique

Avec un analyseur de spectre il est possible de vérifier un circuit électrique. Un circuit électrique est une série d'éléments électriques ou électroniques, comme par exemple des résistances, des inductances, des condensateurs, des dispositifs électroniques semi conducteurs,... connectés électriquement entre eux afin de générer, transporter ou modifier des signaux électroniques ou électriques. On dit donc qu'un circuit est résolu quand le voltage et le courant sont déterminés à travers de chaque élément. La loi d'Ohm (comme indiqué précédemment) est une équation importante pour déterminer la solution. Cependant, cette loi peut ne pas être suffisante pour proportionner une solution complète. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, pour essayer de résoudre le circuit il est nécessaire d'utiliser les lois de Kirchhoff, comme pour la plupart des circuits. Vous devez connaître ces concepts avant de travailler avec votre analyseur de spectre.

Avec un analyseur de spectre il est possible de vérifier un circuit électrique.

Comme vous pouvez le voir, les variables des courants et des voltages associés à chaque résistance et le courant associé à la source de voltage on été marqués (le marquage comprend les polarités de référence). Les points indicateurs des pôles sont les points du début et de la fin d’un élément de circuit individuel. Un nœud est un point où se trouvent deux éléments ou plus de circuit. Comme indiqué ci-dessous, il est nécessaire d’identifier les nœuds pour utiliser la loi du courant de Kirchhoff. Sur la figure 1.1 les nœuds sont a, b, c et d. Le nœud d connecte la batterie au foyer et par essence il s’étend sur toute la partie supérieure du diagramme, bien que l’on utilise qu’un seul point par commodité. Les points de chaque côté de l’interrupteur indiquent ses pôles, mais seul un est nécessaire pour représenter un nœud, alors on en indique qu’un comme étant le nœud c. Suivez ces schémas pour mieux connaître l'analyseur de spectre.

Pour le circuit représenté sur la figure 1.1 nous pouvons identifier sept inconnues: Is, I1, Ic, il, V1, Vc et Vl. On rappelle que Vs est un voltage connu car il représente la somme des voltages entre les pôles des deux cellules sèches, un voltage constant de 3V. Rappelez ces concepts pour utiliser l'analyseur de spectre. Le problème est qu’il faut trouver les sept variables inconnues. De par l’algèbre nous savons que pour trouver n quantités inconnues, il faut résoudre n équations simultanées indépendantes. La loi d’Ohm nous indique que trois des équations nécessaires sont:

- V1 = I1 x R1
- Vc = Ic x Rc
- Vl = il x Rl

L’interconnexion d’éléments du circuit impose certaines restrictions en relation entre les voltages et les courants. Ces restrictions sont connues comme les lois de Kirchhoff, en l’honneur de Gustav Kirchhoff qui fut le premier à les établir dans un article publié en 1948. Les 2 lois qui établissent les restrictions mathématiquement sont connues sous le nom de loi de Kirchhoff des nœuds et loi de Kirchhoff des mailles.

Nous pouvons maintenant énoncer la loi de Kirchhoff des nœuds:

La somme algébrique de tous les courants dans
n’importe quel nœud d’un circuit est égale à 0.

Pour utiliser la loi de Kirchhoff des nœuds, il faut attribuer à chaque courant du nœud un signe algébrique selon un sens de référence. Si l’on attribue un signe positif à un courant qui sort du nœud, il faudra attribuer un signe négatif à un courant qui entre dans le nœud. Au contraire, si l’on détermine un signe négatif à un courant qui sort du nœud, il faudra attribuer un signe positif à un courant qui entre dans le nœud.

En appliquant la loi de Kirchhoff des nœuds pour les quatre nœuds du circuit de la figure 1.1,et en utilisant la conversion qui établit que les courants qui sortent du nœud sont considérés positifs, on obtient quatre équations:

- Nœud A –-> Is – I1 = 0

(Equation 1.6)

- Nœud B –-> I1 + Ic = 0

(Equation 1.5)

- Nœud C –-> - Ic – il = 0

(Equation 1.7)

- Nœud D –-> il – Is = 0

(Equation 1.8)

Observez que les équations 1.5 – 1.6 – 1.7 – 1.8 ne forment pas un système indépendant parce qu’elles peuvent toutes les quatre s’obtenir des trois autres. Dans n’importe quel circuit ayant n nœuds, on peut dériver n – 1 équations de courant indépendantes de la loi des nœuds de Kirchhoff. Si nous ne prenons pas en compte l’équation 1.8 nous avons 6 équations indépendantes, c’est-à-dire, les équations de 1.2 à 1.7. Mais nous en avons besoin d’une autre que nous pouvons obtenir de la loi des mailles de Kirchhoff.

Avant d’énoncer la loi de Kirchhoff des mailles, nous devons définir ce qu’est une trajectoire fermée. En commençant par un nœud choisi arbitrairement, nous traçons une trajectoire fermée dans un circuit à travers d’éléments de base sélectionnés du circuit et nous retournons au nœud d’origine sans passer par aucun autre nœud intermédiaire plus d’une fois. Le circuit de la figure 1.1 a une trajectoire fermée. Par exemple, si on prend le nœud a comme point de départ, et l’on parcourt le circuit dans le sens des aiguilles d’une montre, nous formons une trajectoire fermée en passant par les nœuds d, c, b, et en retournant au nœud a.

Maintenant nous pouvons énoncer la loi des mailles de Kirchhoff:

La somme algébrique de tous les voltages autour
de toute trajectoire fermée d’un circuit est égale à 0.

Pour utiliser la loi des mailles de Kirchhoff, nous devons attribuer un signe algébrique (un sens de référence) à chaque voltage de la maille. Pendant que nous parcourrons la trajectoire fermée, un voltage apparaitra soit comme élévation ou comme une chute dans le sens du parcours. Si l’on attribue des valeurs positives à des élévations de voltage, il faudra attribuer des valeurs négatives aux chutes de voltages. Au contraire, si des valeurs négatives sont déterminées pour les élévations de voltage, il faudra attribuer des valeurs positives aux chutes de voltage.

Nous appliquons la loi des mailles de Kirchhoff au circuit indiqué sur la figure 1.1. Nous choisissons de tracer la trajectoire fermée dans le sens des aiguilles d’une montre, en attribuant un signe algébrique positif aux chutes de voltage. Si l’on commence dans le nœud d, on obtient l’expression suivante:

Vl – Vc + V1 – Vs = 0

Qui représente la septième équation indépendante nécessaire pour déterminer les sept variables inconnues du circuit mentionné ci-dessus.
Avec ces sept équations nous avons donc la formulation nécessaire pour résoudre les doutes sur les différentes variables. Ce résumé sert à énoncer les lois de Kirchhoff avec lesquelles nous pourrons plus bas et grâce aux techniques analytiques, résoudre les circuits d’une façon plus rapide et simple.

Tenez compte de ces concepts avant d'utiliser l'analyseur de spectre. Pour finir, nous verrons un petit résumé des pas à suivre pour obtenir une analyse d’un circuit.

Tout d’abord, observez que si vous connaissez le courant d’une résistance, vous connaissez le voltage à travers elle, étant donné que le courant et le voltage sont directement liés par la loi d’Ohm. Ainsi, vous pourrez associer une seule variable inconnue à chaque résistor, soit du voltage ou du courant et mieux utiliser l'analyseur de spectre. Sélectionnons le courant comme variable inconnue. Alors, une fois résolu le courant inconnu du résistor, vous pourrez trouver le voltage à travers du résistor. En général si l’on connait le courant dans un élément passif, vous pouvez trouver le voltage à travers lui, en réduisant d’une façon importante le nombre d’équations simultanées à résoudre. Par exemple, dans le circuit de la figure 1.1, nous éliminons les voltages Vc, Vl et V1 comme inconnues. Ainsi, à la fin la tâche analytique se réduit à résoudre quatre équations simultanées au lieu de sept.

La seconde observation générale est en relation avec les conséquences de connecter uniquement deux éléments pour former un nœud. Selon la loi de Kirchhoff des nœuds, quand seuls deux éléments sont connectés à un nœud, si l’on connait le courant de l’un des éléments, on connait aussi le courant du second élément. C’est-à-dire, il faut définir uniquement un courant inconnu pour les deux éléments. Quand uniquement les deux éléments se connectent à un seul nœud, on dit que les éléments sont en série. L’importance de cette seconde observation est évidente quand vous voyez que chaque nœud du circuit indiqué sur la figure 1.1 implique uniquement deux éléments. Il ne faut donc définir que le courant inconnu. La raison est que les équations 1.5 – 1.6 et 1.7 conduisent directement à

Is = I1 = - Ic = il

Ce qui établit que si l’on connait le courant de certains éléments, on connait celui de tous. Par exemple, si nous décidons utiliser Is come inconnue, on élimine I1, Ic et il. Le problème se réduit à déterminer une inconnue, c’est-à-dire Is.

L’exemple ci-dessous illustre comment écrire les équations des circuits en se basant sur les lois de Kirchhoff.

Exemple

Additionnez les voltages autour de chaque trajectoire désignée dans le circuit indiqué sur la figure 1.2.

Vous pourrez vérifier ce type de circuits avec l'analyseur de spectre
Figure 1.2 (Le nœud d va dans tout le circuit)

Solution:

En écrivant les équations, nous utilisons un signe positif pour les chutes de voltage.
Les quatre équations sont:

- Trajectoire a → V1 + V2 + V4 – Vb – V3 = 0
- Trajectoire b → Va + V3 + V5 = 0
- Trajectoire c → Vb – V4 – Vc – V6 – V5 = 0
- Trajectoire d → Va – V1 + V2 – Vc + V7 – Vd = 0

Vous pourrez vérifier ce type de circuits avec l'analyseur de spectre

Sur la photo ci-dessus nous pouvons voir un circuit électrique simple mais complet, en ayant les trois parties fondamentales: un interrupteur qui allume et éteint le circuit, une source d'énergie électrique, dans ce cas la pile ou la batterie et enfin une application, dans ce cas une résistance ou un inducteur et un condensateur.

Information technique de l'analyseur de spectre Retour à la page principale

Vous trouverez ici d'autres produits semblables classés sous le nom "analyseur de spectre":

- Analyseur de spectre PCE-DSO 8060
  (analyseur de spectre portable avec fonction de multimètre, largueur de bande 60 MHz, 2 canaux)

- Analyseur de spectre PCE-UT 81B
  (analyseur de spectre portable et multimètre digital, 40 MS/s, 8 MHz largeur de bande)

- Analyseur de spectre PKT-1255
  (analyseur de spectre avec sortie VGA, grande capacité de mémoire, large de bande de 100 MHz)

- Analyseur de spectre PKT-1245
  (analyseur de spectre avec TFT couleur de 800 x 600 pixels, large de bande de 100 MHz)

- Analyseur de spectre PKT-1240
  (analyseur de spectre avec grande mémoire, large de bande de 60 MHz, 2 canaux CH)

- Analyseur de spectre PCSU1000
  (oscilloscopes pour PC, jusqu'à 50 MS/s, interface USB, analyseur de spectre)

Vous aurez ici une vision générale de tous les mesureurs proposés par PCE Instruments.

Contact:
PCE Instruments France EURL
2, Rue du Saumon
6700 Strasbourg
France
tél. +33 (0) 972 3537 17
fax +33 (0) 972 3537 18

La même page en allemand Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en allemand. espagnol Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en espagnol. italien Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en italien. anglais Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en anglais. croate Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en croate.
hongrois Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en hongrois. turc Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en turc. polonais Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en polonais. ou portugais Analyseur de spectre PCE-SDS 10xx: la même page en portugais


A continuation vous pourrez trouver une vision générale des groupes de produits des Mesureurs:

Accéléromètres
Ampèremètres
Analyseurs d'eau
Analyseurs de bruit
Analyseurs de combustion
Analyseurs de gaz
Analyseurs d'humidité
Analyseurs de LAN
Analyseurs de liquides
Analyseurs oxygène eau
Analyseurs de puissance
Analyseurs particules
Analyseurs de spectre
Analyseurs triphasés
Anal. tv câble / satellite
Analyseurs de vibration
Anémomètres

Balances
Baromètres
Boroscopes
Brillancemètres

Caméras d'inspection
Caméras haute vitesse
Cam. thermographiques
Calibreurs
Capacimètres
Chloromètres
Colorimètres pour eau
Colorimètres surfaces
Compte tours
Compteurs de particules
Compteurs de radiation
Conductimètres
Contrôleurs de bruit
Contr. environnement
Contrôleurs fréquence
Contrôleurs de lumière
Contrôleurs de pression
Contrôleurs de fuites
Contr. de température
Contrôleurs de terre
Contr. universels digitaux
Convertisseurs de signal

Data loggers
Débitmètres d'air
Décibelmètres
Densimètres
Détecteurs de bruit
Détecteurs de câbles
Détecteurs de courant
Détecteurs de gaz
Détecteurs mono gaz

Détecteurs de lumière

Détect. météorologiques
Détecteurs de radiations
Détecteurs de voltage
Dispositif thermographie
Distancemètres
Dosimètres de radiation
Duromètres
Dynamomètres

Endoscopes (avec écran)
Enregistreurs données
Epaissimètres
Explosimètres

Fibroscopes
Fréquencemètres

Gaussmètres
Gaz explosifs
Générateurs de fonctions

Humidimètres bois
Humidimètres matériaux
Humidimètres papier

Hygromètres

Impactomètres
Indicateurs d'humidité
Indicateurs météo
Indicateurs de son
Indicateurs température

Lecteurs d'humidité
Lecteurs de température
Logger de données
Luxmètres

Magnétomètres
Manomètres de pression
Manomètres tube Pitot
Megohmètres
Mes. automobilisme
Mes. climatologiques
Mesureurs d'air
Mesureurs d'eau
Mesureurs d'éclat
Mesureurs de capacité
Mesureurs de champ
Mesureurs de chlore
Mesureurs combustion
Mesureurs de couleur
Mesureurs de débit
Mesureurs de distance
Mesureurs de dureté
Mesureurs d'épaisseurs
Mesureurs d'energie
Mesureurs de force

Mesureurs fréquence
Mesureurs de gaz
Mesureurs de grosseur
Mesureurs d'isolement
Mesureurs de pression
Mesureurs d'oxygène
Mesureurs d'ozone
Mesureurs de son
Mesureurs de torsion
Mes. humidité abs.
Mes. humidité papier
Mes. humidité relative
Mesureurs hygiène
Mes. laser températ.
Mesureurs longueur
Mesureurs lumière
Mesureurs poussière
Mesureurs pH / poche
Mes. photo. mono.
Mes. phot. multi.
Mes. humidité air
Mesureurs portables
Mes. puissance élect.
Mes. puissance laser
Mesureurs radiation
Mes. radioactivité
Mesureurs Redox
Mes. resist. mise terre
Mes. revêtements
Mesureurs RLC
Mes. stress thermique
Mes. temp. contact
Mes.temp.sans contact
Mes./détect. thermiq.
Mes. ultrasoniques
Mesureurs vibrations
Mètres lasers
Micromètres
Microscopes
Multimètres

Niveaux Laser

Odomètres
Ohmmètres
Oscilloscopes
Oxymètres eau / gaz
Ozonomètres

Pénétromètres
pH-mètres poche / table
Phonendoscopes
Photomètres monofonc.
Photomètres multifonct.
Pied à coulisse
Pinces ampèremétriques

Pyromètres
Psychromètres

Radiomètres
Réfractomètres
Rugosimètres

Salinomètres
Sondes de température
Sonomètres
Sources d'alimetation
Stations météo
Stéthoscopes
Stroboscopes

Systèmes surveillance

Tachymètres portables
Télémètres laser
Telluromètres
Thermo-anémomètres
Thermocaméras
Thermohygromètres
Thermomètres contact
Thermo. infrarouges
Testeurs d'air
Testeurs de câbles
Testeurs de courant
Testeurs conductivité
Testeurs de dureté
Testeurs d'eau
Testeurs d'effort
Testeurs d'humidité
Testeurs pH / portables
Testeurs de pression
Testeurs de radiation
Testeurs recouvrement
Testeurs réseaux LAN
Testeurs résist. élect.
Testeurs de rugosité
Testeurs de son
Testeurs température
Testeurs par ultrasons
Turbidimètres

Velomètres
Vérificateurs de bruit
Vérificateurs de chlore
Vérificateurs milliohms
Vérificateurs de Redox
Vérificateurs LAN
Vérificateurs VDE
Vibromètres
Vidéo-endoscopes
Vidéo à haute vitesse
Viseurs d'infrarouges
Voltmètres

Wattmètres numériques